Michel Tognini

Michel Tognini

Team Building, Travail en mode projet, Gestion du stress,
Prise de risque, Préparation physique et mentale, Audace, Innovation…

Troisième spationaute français, après Jean-Loup Chrétien et Patrick Baudry, Michel Ange Tognini naît à Vincennes, près de Paris, le 30 septembre 1949. En 1973, il obtient un diplôme d’ingénieur à l’École de l’air de Salon-de-Provence. Breveté pilote de chasse en 1974, il est alors affecté à la 12e escadre de chasse de Cambrai, où il vole sur des Super Mystère B2 et sur des Mirage F1. Il est promu commandant d’escadrille en 1979. En 1982, il effectue un stage de pilote d’essai à l’Empire Test Pilots School de Boscombe Down, en Grande-Bretagne, puis il est affecté au Centre d’essais en vol de Cazaux, en Gironde. En 1983, il est promu chef pilote d’essai ; il va participer aux essais de nombreux matériels aériens français (Mirage 2000 C et Mirage 2000 N, Jaguar…).

Le 9 septembre 1985, Michel Tognini est sélectionné comme spationaute par le Centre national d’études spatiales (C.N.E.S.). De 1986 à 1988, il suit l’entraînement à la Cité des étoiles, près de Moscou. Il est alors le cosmonaute de réserve de Jean-Loup Chrétien pour la mission franco-soviétique Aragatz de novembre-décembre 1988. En 1989 et 1990, il travaille à Toulouse sur le projet de navette Hermès. À partir de 1991, il subit un nouvel entraînement à la Cité des étoiles en vue de la mission Antarès : le 27 juillet 1992, il décolle de Baïkonour à bord de Soyouz TM-15 avec les Russes Anatoli Yakovlevitch Soloviev et Sergueï Vassilievitch Avdeïev pour rejoindre la station Mir, à bord de laquelle il restera jusqu’au 10 août ; le troisième spationaute français est resté 13 jours et 19 heures dans l’espace.

À partir de 1995, Michel Tognini suit l’entraînement au Johnson Space Center de la N.A.S.A. à Houston (Texas). Le 23 juillet 1999, il repart pour l’espace comme spécialiste de mission, à bord de la navette spatiale américaine Columbia ; il s’agit de la mission STS-93, d’une durée de 4 jours et 23 heures, au cours de laquelle sera déployé le satellite d’astrophysique Chandra X-ray Observatory.

Depuis janvier 2005, Michel Tognini est le Chef du Centre Européen des Astronautes(EAC), Direction Vols habités, Microgravité et Exploration de l’ESA, à Cologne.

  • Spationaute français rattaché à l’Agence Spatiale Européenne (ESA), né le né le 30 septembre 1949
  • Ingénieur diplômé de l’École de l’air
  • Expert pour l’Association Progès du Management
  • Conseil d’Administration de l’aéroclub de France
  • Chef du Centre Européen des Astronautes (EAC) et Général de brigade aérienne de l’Armée de l’Air française
  • Seul astronaute français à avoir volé sur Soyouz (Russe) et Navette Columbia (USA)
  • Conseiller auprès de UTC (Université Technologique de Compiègne) pour le voyage habité vers Mars
  • Membre du conseil d’administration de la fondation Van Allen auprès de UMP2 (Université de Montpellier) ; fabrication de micro satellites
  • Président du Gama ( Groupement aéronautique du ministère de l’air)
  • Co-fondateur de la fondation « Out of atmosphere »
  • Co-parrain du planétarium de Vaulx en Velin

 La conférence intégrale :

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz
>Exprimez-vous !